Violons

Alexander Grytsayenko
Chef d’attaque des seconds violons
Alexander Grytsayenko - Chef d’attaque des seconds violons

Né en 1981 en Ukraine, Alexander Grytsayenko étudie au Conservatoire de Kiev avec Tatiana Snijna puis au Conservatoire Supérieur et Académie de Musique Tibor Varga de Sion avec Tibor Varga, Gyula Stuller et Francesco de Angelis. Au cours de ses études, il participe à des masterclasses et travaille avec des professeurs de renom: Jean-Jacques Kantorow, Viktor Pikayzen et Anna Chumachenko. En 2005, il obtient son diplôme de concert, puis, en 2008, son diplôme de soliste.

Il est lauréat de concours internationaux dont le Concours International Pierre Lantier à Paris, le Concours « New Names of Ukraine » et le Concours International de Violon Bogodar Kotorovich. En 2005, il obtient le 2e prix du Concours International de Violon Andrea Postacchini (Italie) et en 2006, la Bourse du Migros-Kulturprozent Studienpreise Musik (Suisse) ainsi que le 1er Prix du Concours Rahn-Musikpreis à Zurich. En 2007, il remporte le concours « Jmanuel und Evamaria Schenk Stiftung » (Suisse).

Pour la musique de chambre, il se forme avec Gábor Tákacs-Nagy (fondateur du Quatuor Takács) et participe aux masterclasses de l’Académie Seiji Ozawa en Suisse avec les professeurs Robert Mann (fondateur du Quatuor Juilliard), Pamela Frank, Nobuko Imai et Sadao Harada. Il fréquente en outre l’Académie d’orchestre de l’Opéra de Zurich, a joué dans l’Orchestre Philharmonique de La Scala de Milan et s’est produit en soliste avec l’Orchestre Symphonique National d’Ukraine, l’Orchestre de Chambre de Kiev, l’Orchestre Philarmonique d’Odessa et l’Orchestre Symphonique de la Radio de Kiev.

Depuis 2008, il est chef d’attaque des seconds violons à l’Orchestre de Chambre de Lausanne.

Olivier Blache
Deuxième solo des seconds violons
Olivier Blache - Deuxième solo des seconds violons

Olivier Blache commence les études de violon à l’âge de cinq ans. Il suit des masterclasses avec Marie-Annick Nicolas et Valentina Korokolva, puis, à 9 ans, entre dans la classe de Tibor Varga à l’Académie de musique de Sion. En 2007, il obtient son diplôme de concert avec distinction à l’HEMU (Haute Ecole de Musique de Lausanne), dans la classe de Francesco de Angelis et Gyula Stuller. Il part se perfectionner ensuite dans la classe de Raphael Oleg à la Musik-Akademie der Stadt Basel, puis va étudier à la Hochschule für Musik and Theater München, dans la classe de Mi-Kyung Lee. Il obtient différents prix lors de concours nationaux et internationaux (Suisse, Italie, Allemagne).

À de nombreuses occasions, il suit les enseignements de maîtres tels que Victor Pikaizen, Valery Gradow, Jean Jacques Kantorov et Michaela Martin. Il a également suivi les cours de musique de chambre de Gábor Tákacs-Nagy (Quatuor Tákacs), Walter Levin (Quatuor LaSalle), Rainer Schmidt (Quatuor Hagen). À Bâle, il a travaillé la musique contemporaine avec Ivan Monigetti, ainsi que la musique baroque à la Schola Cantorum. Depuis 2004, il effectue des remplacements dans divers orchestres tels que La Scala de Milan (co-soliste), l’Orchestre de Chambre de Bâle, l’Orchestre du Capitole de Toulouse, l’Orchestre de la Radio Bavaroise ou encore l’Orchestre Philarmonique de Munich. Il obtient en 2006 une licence de musicologie à la Sorbonne à Paris.

Depuis 2013, Olivier Blache occupe la place de deuxième solo des deuxièmes violons à l’Orchestre de Chambre de Lausanne.

Anna Vasilyeva
Violon tutti
Anna Vasilyeva - Violon tutti

Née en 1986 à Saint-Pétersbourg, Anna Vasilyeva commence l’apprentissage du violon à l’âge de quatre ans. En 1994, elle entre au Conservatoire de sa ville natale où elle suit l’enseignement de Lev Ivaschenko et Vladimir Ovcharek. En 2005, elle étudie simultanément au Conservatoire de Saint-Pétersbourg (avec Antonina Kazarina) et à l’Académie de musique de Bâle (avec Thomas Füri). Elle obtient son diplôme de soliste en 2010 au Conservatoire de Lausanne, où elle est élève dans la classe de Pierre Amoyal.

De 2005 à 2007, elle suit les masterclasses de la Fondation Gustav Mahler à Bolzano, et, en 2008, en compagnie de Maria Baranova, celles organisées à Lausanne pour les duos piano-violon avec Pierre Amoyal et Bruno Canino. Elle a reçu de nombreuses distinctions, parmi lesquelles le Prix spécial de la Fondation Gartov de Saint-Pétersbourg en 2002 et le 1er prix au Concours international Glazounov à Paris en 2003.

Anna Vasilyeva a fait partie, de 2005 à 2008, de l’Orchestre des jeunes Gustav Mahler (sous la direction artistique de Claudio Abbado) et, en 2006-2007, de l’Orchestre des jeunes du festival de Verbier (sous la direction artistique de James Levine). Stagiaire à l’Orchestre Symphonique de Bâle et à l’Opernhaus de Zurich, elle a été remplaçante à l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich et à l’Orchestre de la Suisse Romande, et également membre de la Camerata de Lausanne.

Depuis 2012, elle fait partie de l’Orchestre de Chambre de Lausanne et se produit régulièrement en tant que soliste. Elle a participé au Verbier Festival ainsi qu’au Festival Menuhin de Gstaad et a eu l’honneur de jouer sous la direction de chefs aussi prestigieux que Zubin Metha, Herbert Blomstedt, Valery Gergiev, Franz Welser-Most ou Daniele Gatti.

Diana Pasko
Violon tutti
Diana Pasko - Violon tutti

Née en Crimée, Diana Pasko commence le violon et le piano à l’âge de quatre ans. À six ans, elle donne ses premiers récitals publics dans le cadre de l’École Spéciale de Musique de Kharkov en Ukraine.

De 1998 à 2005, elle suit l’enseignement de Zoya Makhtina à l’École Spéciale Centrale de Musique et reçoit un prix d’excellence de la Famille Kogan. Elle devient ensuite l’élève de Maya Glezarova au Conservatoire Tchaikovsky de Moscou dont elle obtient le diplôme avec mention en 2014.

En 2013, Maestro Vladimir Spivakov l’invite à rejoindre le prestigieux orchestre de chambre des “Moscow Virtuosi” avec lequel elle voyage dans le monde entier.
 Elle joue aussi avec les orchestres symphoniques de Svetlanov, de Gênes ou de Monte Carlo.

En parallèle, elle prend part aux programmes de fondations diverses notamment la Fondation V. Spivakov, la Fondation “New Names”, la Fondation “Russian Performance Art”, la Fondation Yankelevitch, le Moscow Performing Arts Center, le Saint-Petersbourg Performing Arts Center et les « Nouveaux Talents » du Moscow Philharmonic.

Diana participe avec succès à plusieurs concours internationaux : en Allemagne (1er Prix et Choix du Public à la « Oldenburger Promenade ») , en Russie (2ème Prix à la Yankelevich International Violin Competition), en Italie (1er Prix à la Schlern International Music Festival de 2012, 4ème Prix à la 54ème Premio Paganini International Violin Competition de Gênes, 4ème Prix à la Rodolfo Lipizer International Violin Conpetition de Gorizia) et à Monaco (2ème Prix  aux Violin Masters 2016 de Monte Carlo).

Suite à cette dernière performance, elle est invitée à intégrer la classe de Maestro Maxim Vengerov et du professeur Oleg Kaskiv à la International Menuhin Music Academy (IMMA) en Suisse. Elle se produit alors en soliste avec l’ensemble des Menuhin Academy Soloists en Suisse et à l’étranger (Royaume-Uni, France, Italie, Allemagne et Amérique du Sud).

Dès 2018, Diana poursuit ses études à l’HEMU (Haute École de Musique de Lausanne) dans la classe de Svetlana Makarova pour le Master de Soliste.

En novembre 2019, Diana Pasko rejoint l’Orchestre de Chambre de Lausanne.

Harmonie Tercier
Violon tutti
Harmonie Tercier - Violon tutti

Née à Biarritz en 1985, Harmonie Coca Tercier fait ses débuts de piano au Conservatoire National de Région de Bordeaux à l’âge de 6 ans. Deux ans plus tard, elle apprend le violon auprès de Robert Papavrami au Centre Pierre Rode de Gradignan. À 12 ans, elle donne une audition très remarquée devant Sir Yehudi Menuhin. En 2000, elle intègre le Conservatoire National de Région de Bordeaux dans la classe de Manuel Solans et obtient une médaille d’or à l’unanimité du jury en 2002 ainsi qu’un 1er Prix de piano en 2001.

Super soliste pour la série du Lac Des Cygnes de Tchaïkovski avec l’opéra de Bordeaux, elle rejoint dès 2002 la classe de Gérard Poulet et Suzanne Gessner au Conservatoire Supérieur de Paris CNR. Elle y obtiendra le 1er prix en 2004 et intègre la même année la classe de Pierre Amoyal à l’HEMU (Haute Ecole de Musique de Lausanne). Ce dernier l’invite à rejoindre sa « Camerata » avec laquelle elle se produira durant trois ans en Asie (Shangaï, Pékin, Hong Kong, Canton, Makau, Bangkok), en Guadeloupe, en Martinique et en Europe (France, Italie, Hollande, Allemagne…). Harmonie obtient son Diplôme de Concert avec les félicitations du jury en 2007, son Diplôme d’Orchestre au sein du Sinfonietta de Lausanne en 2008 et son Diplôme de soliste en 2009.

En parallèle de sa formation, Harmonie est titulaire du Sinfonietta de Lausanne, membre permanent du Concert Européen et participe à de nombreux projets en tant que supplémentaire dans les Orchestres de Chambre de Lausanne, Fribourg et Genève. Egalement intéressée par l’enseignement, elle poursuit ses études à l’HEMU (Haute Ecole de Musique de Lausanne) dans la classe de Gunars Larsens et obtient son master de pédagogie en 2011. Depuis 2010, elle enseigne le piano, le violon et le solfège à l’EMVR (Ecole de Musique de Renens).

En 2016, Harmonie devient chef d’attaque des seconds violons du Sinfonietta de Lausanne et Premier violon du quatuor Pléiades. Depuis son plus jeune âge, elle se produit en tant que soliste ainsi qu’en musique de chambre et elle a eu l’honneur de jouer en orchestre à travers le monde sous la direction de grands chefs tels que Christian Zacharias, Jean-Claude Casadesus, Pierre Michel Durand, Roberto Benzi, Louis Langrée, Michel Corboz, Emmanuel Krivine, David Reiland, Myung Whun Chung ou Serge Baudo. Elle donne également de nombreux concerts caritatifs pour le Rotary Club de Lausanne.

En mars 2019, Harmonie Coca Tercier rejoint l’Orchestre de Chambre de Lausanne.

Altos

Clément Boudrant
Alto tutti
Clément Boudrant - Alto tutti

Né dans une famille de musiciens amateurs de jazz, d’un père pianiste, Clément commence le violon à l’âge de cinq ans au Conservatoire de Montereau en région parisienne. Il suit ensuite l’enseignement du violoniste Antoine Goulard au C.N.R de Versailles et se détermine pour l’alto qu’il découvre avec Jacques Borsarello. Il obtient le 1er Prix en 2002 puis à nouveau en 2005 dans la classe de Tasso Adamopoulos au C.N.R. de Paris. Admis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon dans la classe de Jean-Philippe Vasseur, il devient en même temps altiste titulaire de l’Opéra de Limoges.

En 2009, Clément est le seul altiste français sélectionné par le Youtube Symphony Orchestra pour aller jouer au Carnegie Hall de New-York sous la direction de Michael Tilson Thomas. 2009 marque aussi l’obtention de son diplôme de formation supérieure d’alto et de musique de chambre ainsi que son départ pour la Suisse où il intègre l’HEMU (Haute Ecole de Musique de Lausanne) dans la classe de Frédéric Kirch. En parallèle de ses études, il devient altiste titulaire de l’Orchestre Symphonique de Bienne et obtient en 2011 son Master II Instrumental.

Clément a collaboré avec de nombreux orchestres français tels que l’Orchestre National et l’Opéra de Lyon, l’Opéra de Saint-Etienne, l’Orchestre Pasdeloup et l’Orchestre Lamoureux de Paris, l’Orchestre des Pays de Savoie, l’Orchestre du Capitole de Toulouse. Il a également joué avec de nombreux orchestres suisses : l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre Symphonique de Bern, la Camerata de Lausanne, l’Orchestre de Chambre de Fribourg, l’Orchestre de Chambre de Genève.

Depuis 2016, Clément est altiste titulaire à l’Orchestre de Chambre de Lausanne.

Johannes Rose
Alto tutti
Johannes Rose - Alto tutti

Né en 1974 à Munich, Johannes Rose commence l’apprentissage du violon avec son père, Helmut Rose, professeur à la Haute Ecole de Musique de Munich. Il y fréquente ensuite la classe de violon d’Ana Chumachenco et obtient son diplôme de violon en 1998. Puis, pendant un an, il part étudier l’alto au New England Conservatory de Boston avec James Dunham (Cleveland Quartett). De retour à Munich, il se perfectionne avec l’altiste Hariolf Schlichtig (Cherubini Quartett) et passe en 2003 son diplôme d’alto ainsi que le « Meisterklassenpodium » d’alto.

De 2001 à 2003, il collabore ponctuellement avec l’Opéra de Munich, notamment pour une tournée au Japon en 2003 dirigée par Zubin Mehta. Suite à un stage à l’Orchestre de la Radio de Munich avec Marcello Viotti, il y est engagé dès 2004 comme titulaire. En 2005, il prend une année sabbatique et joue régulièrement au sein de l’Orchestre Philharmonique de Munich, avec, entre autres, une tournée européenne sous la direction de Christian Thielemann. De 2004 à 2006, en parallèle de son poste d’enseignant d’alto à la Haute Ecole de Munich, il est altiste remplaçant à l’opéra de Zurich, à l’Orchestre de Chambre de Munich et à l’Orchestre Symphonique de Munich (deuxième alto solo).

Depuis 2006, Johannes Rose est membre de l’Orchestre de Chambre de Lausanne. Ses activités en tant que musicien de chambre l’amènent à voyager au Japon, aux Etats-Unis, au Brésil et en Europe.

Violoncelles

Catherine Marie Tunnell
Deuxième violoncelle solo
Catherine Marie Tunnell - Deuxième violoncelle solo

Née en Angleterre, Catherine Marie Tunnell obtient une place à l’Ecole Yehudi Menuhin à l’âge de 9 ans, où elle étudie avec Maurice Gendron, William Pleeth et Jennifer Ward-Clarke. En 1987, elle poursuit ses études au Royal Northern College of Music de Manchester avec Moray Welsh et Ralph Kirshbaum. Elle remporte de nombreuses récompenses parmi lesquelles la Muriel Taylor Cello Competition. Titulaire de plusieurs bourses, elle entame des études supérieures avec Johannes Goritzki à la Robert Schumann Hochschule de Düsseldorf. En 1993, elle remporte le 1er Prix de la Vienna International Competition.

En 1994, elle devient premier violoncelle solo du Württemberg Chamber Orchestra Heilbrann et fait ses débuts à la Purcell Room du Southbank Centre de Londres. Elle élargit ses horizons en étudiant la musique baroque avec Anner Bylsma et en collaborant avec Fabio Biondi et Ton Koopman. Elle remporte le Iannis Xenakis Prize for Interpretation of Contemporary Music.

En 1997, elle joue comme cheffe d’attaque avec le prestigieux London Symphony Orchestra et cette même année, elle devient deuxième solo des violoncelles de l’Orchestre de Chambre de Lausanne.

Elle est la veuve du compositeur Horatiu Radulescu et continue de se spécialiser dans l’interprétation de sa musique, en tant que soliste, mais aussi en tant que fondatrice du European Lucero Ensemble. En 2006, elle reprend la direction de Lucero Print, une maison d’édition fondée par Horatiu Radulescu et uniquement dédiée à la reproduction et la distribution des œuvres du compositeur.

 

Indira Rahmatulla
Violoncelle tutti
Indira Rahmatulla - Violoncelle tutti

Née en Ouzbékistan dans une famille de musiciens et élevée en Turquie, Indira Rahmatulla est diplômée du Colburn Conservatory of Music de Los Angeles. Elle étudie avec Vagram Saradjian à Houston, avec Ronald Leonard à Los Angeles, puis avec Jean-Guihen Queyras à Freiburg où elle termine son master et obtient un diplôme de soliste. En complément, elle termine ses études de musique de chambre en tant que membre du « Trio Areti » à l’Instituto de Musica de Camara de Reina Sofia à Madrid avec Ralf Gothoni. Indira Rahmatulla a gagné de nombreux prix lors de compétitions internationales telles que la Aram Khachaturian International Cello Competition en Arménie, la Luis Sigall International Cello Competition au Chili et la Pasadena Showcase Instrumental Competition à Los Angeles.

Elle s’est produite en soliste avec différents orchestres à travers le monde dont le Armenian State Orchestra à Yerevan, le National Symphony Orchestra à Santiago du Chili, le American Youth Symphony et le Torrance Symphony Orchestra à Los Angeles, le Bilkent Symphony et le Bursa State Symphony Orchestra en Turquie. En tant que chambriste, elle a collaboré avec des artistes renommés, comme Menahem Pressler, Paul Coletti, Sergio Azzolini ou Alexander Melnikov et a suivi l’enseignement de musiciens d’exception tels Arnold Steinhardt, Eldar Nebolsin, Ferenc Rados et Tabea Zimmermann.

Depuis 2005, Indira Rahmatulla fait partie de l’Orchestre de Chambre de Lausanne. Parallèlement, elle joue avec l’ensemble Balthasar-Neumann sous la direction de Thomas Hengelbrock ainsi qu’avec la Deutsche Kammerphilharmonie de Brême.

Daniel Mitnitsky
Violoncelle tutti
Daniel Mitnitsky - Violoncelle tutti

Daniel Mitnitsky est né en 1987 à Tel Aviv, où il débute ses études de violoncelle avec Zvi Harell. Il se forme à la Buchmann-Mehta School of Music de Tel Aviv, au Conservatoire de musique de la Nouvelle-Angleterre de Boston ainsi qu’à l’International Menuhin Music Academy de Rolle, où il étudie avec Pablo de Naverán et Maxim Vengerov et joue au sein des Menuhin Academy Soloists. Il est titulaire de nombreuses récompenses, parmi lesquels le prix de violoncelle de l’Aviv Competition, organisée par l’America-Israel Cultural Foundation, ainsi que le 1er Prix du concours de musique de chambre de la Buchmann-Mehta School of Music.

En 2015, il rejoint le Aviv Quartet, avec lequel il se produit en Europe, en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, ainsi qu’en Israël. Il joue dans des salles comme le Victoria Hall, la Tonhalle Zürich, le de Doelen à Rotterdam, le TivoliVredenburg à Utrecht, le Muziekgebouw aan ‘t IJ à Amsterdam, la Sala São Paulo, ou encore le Tel Aviv Museum of Art et le Jerusalem Theatre ; et avec des artistes tels que Maxim Vengerov, Itzhak Perlman, ainsi qu’avec des membres du Juilliard String Quartet, du Quatuor Talich et du Jacques Thibaud String Trio. En tant que soliste, il se produit notamment à la Tonhalle St. Gallen, au Rosey Concert Hall, au KKL de Lucerne et au Yehudi Meuhin Forum Bern.

Daniel Mitnitsky a rejoint l’Orchestre de Chambre de Lausanne en 2017.

 

Contrebasses

Flûtes

Jean-Luc Sperissen
Première flûte solo
Jean-Luc Sperissen - Première flûte solo

C’est en Alsace, à l’âge de neuf ans, que Jean-Luc Sperissen débute la flûte traversière chez Lucile Salzmann, flûtiste à l’Orchestre Symphonique de Mulhouse. Ensemble, ils préparent le concours d’entrée au Conservatoire de Région de Strasbourg où il entre à dix-huit ans dans la classe de Sandrine François, flûte solo à l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg. Il y obtient deux ans plus tard une médaille d’Or et un diplôme Universitaire de Musicologie puis entre au Conservatoire Régional Supérieur de Paris dans la classe de Claude Lefèbvre, flûtiste à l’Opéra de Paris. Il intègre l’année suivante le prestigieux CNSM de Paris dans la classe du Maître Pierre-Yves Artaud et en sort avec un 1er  Prix à l’unanimité en 2003. Il aura l’occasion de travailler durant ses études avec Michel Moragues, Florence Souchard et Isabelle Moretti.

1er Prix au Concours international Domenico Cimarosa en Italie ainsi qu’au Concours international de Bucarest et 1er Prix d’excellence au Concours national de la Confédération musicale de France, il sera semi-finaliste des concours internationaux Jean-Pierre Rampal et Maxence Larrieu.

Flûte solo à l’Orchestre Symphonique de Mulhouse/Opéra du Rhin de 2003 à 2005, Jean-Luc Sperissen intègre l’Orchestre de Chambre de Lausanne en 2005 en tant que première flûte solo.

Il effectue en parallèle des remplacements à la Tonhalle et à l’Opera de Zürich, à l’Orchestre de Radio France, à l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg. Jean-Luc affectionne la musique de chambre dans diverses formations notamment avec la harpe. Il est membre du Quatuor de flûtes Éden.

Hautbois

Yann Thenet
Deuxième hautbois solo
Yann Thenet - Deuxième hautbois solo

Né en 1995, Yann Thenet commence le hautbois à l’âge de 7 ans au CRR de Lyon dans les classes de César Ognibene, Olivier Hue et Guy Laroche.  En participant à l’Orchestre des Jeunes de l’Orchestre National de Lyon en 2012, il réalise sa passion pour la musique et décide, après l’obtention d’un baccalauréat scientifique mention Très Bien, de laisser de côté ses études générales pour se lancer pleinement dans une carrière musicale. En se perfectionnant auprès de Jérôme Guichard, il entre en 2014 à l’HEMU (Haute Ecole de Musique de Lausanne) dans la classe de Jean-Louis Capezzali et Vincent Gay-Balmaz, et obtient en 2017 un Bachelor avec Prix spécial, et un Master spécialisé de musicien d’orchestre en 2019.

Parallèlement à ses études musicales, Yann participe à de nombreux projets orchestraux avec entre autres l’Orchestre Français des Jeunes, le Gustav Mahler Jugendorchester, l’Orchestre National de France, et l’Orchestre des Pays de Savoie, dont il est nommé hautbois solo depuis 2018. Il entre à l’Orchestre de Chambre de Lausanne en 2019 en tant que 2ème solo et cor anglais.

Grâce à ces nombreux projets, il a eu la chance de se produire dans certaines des plus grandes salles européennes aux côtés de chefs tels que Joshua Weilerstein, Jukka-Pekka Saraste, Herbert Blomstedt, Jonathan Nott, David Zinman, Dennis Russel-Davies, Vladimir Jurowski, ou encore Leonardo García Alarcón.

Clarinettes

Davide Bandieri
Première clarinette solo
Davide Bandieri - Première clarinette solo

Né à Florence, Davide Bandieri suit l’enseignement de Dario Goracci à l’Institut Supérieur d’Etudes Musicales Pietro Mascagni de Livourne et obtient son diplôme de clarinettiste en 1997. Il complète sa formation auprès de Fabrizio Meloni et Karl Heinz Steffens, puis, à l’Académie Mythos de la Fondation Arturo Toscanini, avec Alessandro Carbonare. En 2002, il remporte le 1er Prix à la compétition triennale de musique de chambre de l’Académie Incontri col Maestro de Imola, dont le jury était présidé par Pier Narciso Masi.

De 2004 à 2011, il occupe le poste de piccolo solo à l’Orchestre Symphonique de Madrid (résident du Teatro Real). Depuis 2012, il est le premier clarinettiste solo de l’Orchestre de Chambre de Lausanne.

Egalement premier clarinettiste de l’Orchestre de la Camerata Strumentale de la ville de Prato (Toscane), il a collaboré avec de nombreux orchestres (l’Orchestre du Festival de Lucerne, le Mahler Chamber Orchestra, l’Orchestre de l’Accademia Nazionale di Santa Cecilia de Rome, l’Orchestre Nationale de la RAI, l’Orchestre du Maggio Musicale Fiorentino, l’Orchestre de la Toscane, l’Orchestre del Teatro dell’Opera de Rome) et joué sous la direction de chefs prestigieux (Claudio Abbado, Riccardo Muti, Daniel Harding, Giuseppe Sinopoli, Kent Nagano, Gianluigi Gelmetti, Bruno Bartoletti, Roberto Abbado, Lu Jia, Myung-Wung Chung, Pinchas Steinberg, Tugan Sohiev).

Très actif pour le développement de la musique contemporaine, il a commandé et joué en créations mondiales des œuvres d’Antonio Anichini, Massimo Botter, Willy Merz, Eduardo Morales-Caso, Ailem Carvajal Gómez, Ileana Pérez Velázquez, Luigi Abbate et Gianluca Cascioli.

Bassons

Axel Benoit
Premier basson solo
Axel Benoit - Premier basson solo

Axel Benoit débute l’apprentissage du piano à sept ans avant de se consacrer au basson. Diplômé du Conservatoire du Grand-Avignon, il intègre en 2010, à l’unanimité, le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon, dans la classe de Carlo Colombo. Il est alors invité à jouer au sein d’orchestres tels que l’Opéra de Lyon, l’Orchestre National de Lyon ou l’Orchestre des Pays de Savoie, où il se produira en tant que basson solo.

À dix-huit ans, il remporte aux États-Unis le 1er Prix à l’IDRS 2011 (International Double Reed Society). Suivront d’autres concours qu’il remporte les uns après les autres: Gustav Malher Jugendorchester, Schleswig-Holstein Music Festival, Verbier Festival Orchestra & Chamber Orchestra, Gustav Mahler Academy. En 2012, il obtient la place d’académiste à l’Orchestre de l’Opéra de Zürich et se perfectionne en parallèle avec Giorgio Mandolesi à la Haute École des Arts de Zürich (ZHdK) où il obtient un Master de Soliste. Il prend également part au Festival de Zermatt, où il joue avec les musiciens de l’Orchestre Philharmonique de Berlin ainsi qu’au Verbier Festival Orchestra et au Verbier Festival Chamber Orchestra (VFCO) avec qui il partira en tournée en Europe, en Chine et à Dubaï.

En 2013, Axel Benoit intègre l’Orchestre Symphonique de Berne en tant que basson solo et depuis 2016, il occupe la place de premier basson solo à l’Orchestre de Chambre de Lausanne. Il est régulièrement invité en tant que basson solo par le City of Birmingham Symphony Orchestra, l’Orchestre de la Tonhalle de Zürich, l’Opéra de Zürich, Basel Kammerorchester, Philharmoniker Hamburg, Festival Strings Lucerne, Musikkollegium Winterthur, Orchestra of Europe, European Philharmonic of Switzerland.

En juillet 2018, il donne ses premières masterclasses internationales et se produit en tant que soliste aux festivals « Jornadas do Fagote » à Viana do Castelo au Portugal, ainsi qu’au très renommé « International Bassoon Festival » à Qingdao en Chine.

François Dinkel
Deuxième basson solo
François Dinkel - Deuxième basson solo

Né à Vevey en 1961, François Dinkel pratique d’abord le piano avant de commencer le basson français à l’âge de quinze ans avec André Vivian au Conservatoire de Lausanne. Parallèlement, il obtient un Certificat Fédéral de Capacité de réparateur d’instruments de musique à vent. Il poursuit ses études dans la classe de basson allemand de Roger Birnstingl  (basson solo du London Symphony Orchestra puis de l’Orchestre de la Suisse Romande) au Conservatoire de Lausanne, où il obtient son diplôme d’enseignement en 1984, puis son 1er Prix de virtuosité en 1986. En 1994, il remporte le 1er Prix du Concours de musique de chambre de la Migros avec le Wildwind Quintet de Lucerne.

De 1989 à 1995, François Dinkel est titulaire du poste de deuxième basson et contrebasson à l’Orchestre Symphonique de Lucerne. Il est membre de l’Orchestre de Chambre de Lausanne  depuis 1995 en qualité de deuxième basson, remplaçant soliste et contrebasson. En plus de son activité de musicien d’orchestre, François Dinkel enseigne le basson au Conservatoire de Lausanne depuis 1986 et le contrebasson à l’HEMU (Haute Ecole de Musique de Lausanne) depuis 2006. Il se produit régulièrement dans diverses formations de musique de chambre, en particulier dans la série des Entractes de l’OCL.

En tant que soliste, il a joué notamment avec l’OCL des œuvres de Vanhall, Wagenseil, Strauss, Danzi, Villa-Lobos et Devienne sous la direction de chefs réputés comme Okko Kamu, Ton Koopman, Tõnu Kaljuste, Antonello Manacorda et Aurélien Azan-Zielinski.

Cors

Andrea Zardini
Deuxième cor solo
Andrea Zardini - Deuxième cor solo

Andrea Zardini commence les cours de cor à l’Ecole de Musique de Cortina d’Ampezzo en Italie à l’âge de onze ans, après avoir suivi pendant une année des cours de piano. Il fait rapidement partie d’un groupe de cuivres et d’un quintette à vents donnant plusieurs concerts de musique de chambre dans sa ville et sa région. Il obtient un diplôme de cor au Conservatoire de Musique de Trento en 1990.

En 1991, il est premier cor solo de l’Orchestra Giovanile Italiana. De 1988 à 1992, il enseigne le cor à Cortina et il joue régulièrement à l’Orchestre de Chambre de Padoue, ville dans laquelle il est inscrit à l’université à la faculté de sciences naturelles.

En 1992, il entre dans la classe de cor de Bruno Schneider à la Hochschule für Musik de Karlsruhe, où il obtient un diplôme en 1996 et fréquente la classe de soliste.

Durant la saison 1996-1997, il est deuxième cor au sein de la Philharmonie de Baden-Baden en Allemagne, après avoir été stagiaire pendant une année dans le même orchestre.

Fin 1997, Andrea Zardini intègre l’Orchestre de Chambre de Lausanne en tant que deuxième cor solo. Il se consacre également à la musique de chambre dans diverses formations et se produit en Suisse et à l’étranger.

Depuis plusieurs années il donne des cours privés de cor soit pour débutants et amateurs, soit pour la préparation des jeunes cornistes aux concours d’orchestre. Il a aussi été professeur à l’Ecole sociale de musique de Lausanne et assistant musical pour les cuivres au « Stage international d’orchestre » à Sornetan (Jura bernois) organisé par les Jeunesses Musicales de Suisse.

Trompettes

Timbales