Changement de cheffe

Dominicales du 3 octobre 2021

Madame Tianyi Lu, souffrante, a malheureusement été contrainte d’annuler sa prestation pour le concert des Dominicales du dimanche 3 octobre 2021.

Nous remercions Monsieur Jonas Alber qui la remplace au pied levé.

Jonas Alber est né à Offenburg, en Allemagne. Il étudie le violon à Freiburg et se forme à la direction à la Hochschule für Musik und Darstellende Kunst de Vienne. Il y reçoit une bourse de la Herbert von Karajan Foundation. Il s’impose rapidement comme chef d’orchestre reconnu, tant sur les podiums de concerts que dans les grandes maisons d’opéra.

Côté répertoire symphonique, Jonas Alber a dirigé des ensembles tels que le Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, le BBC Symphony Orchestra, le Bochumer Symphoniker, le City of Birmingham Symphony Orchestra, la Dresdner Philharmonie, l’Orquesta Filarmónica de Gran Canaria, le Symphoniker Hamburg, le MDR-Sinfonieorchester, l’Orchestre National de Belgique ou encore l’Orchestre National de Lille. Récemment, il a dirigé le Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin, le RTÉ National Symphony Orchestra Dublin ou l’Orchestre philharmonique de Budapest. Il fait également ses débuts en Russie avec l’Orchestre symphonique de la Fédération de Russie et retourne en Amérique du Sud à la tête de l’Orquesta Filarmónica de Bogota.

Côté opéra, Jonas Alber a dirigé environ 500 représentations de plus de 50 œuvres. Il a notamment dirigé des représentations d’œuvres centrales du répertoire telles que Der Ring des Nibelungen, mais aussi Peter Grimes de Benjamin Britten, Der Zwerg d’Alexander Zemlinsky ou Die tote Stadt d’Erich Wolfgang Korngold. Sa nouvelle production de Der Schatzgräber de Franz Schreker et sa reprise de Peter Grimes à l’Opéra de Francfort lui ont valu les éloges de la critique. Il fait ses débuts à l’Opéra national du Danemark en août 2019 avec une nouvelle production de l’opéra en quatre actes Michael Kohlhaas de Paul von Klenau d’après Heinrich von Kleist.

Fin 2019, Jonas Alber fait ses débuts à l’Opera de Bellas Artes de Mexico, en dirigeant la légendaire mise en scène de John Cranko de Roméo et Juliette de Serge Prokofiev, suivie d’une nouvelle production des Contes d’Hoffmann à l’occasion du 200e anniversaire d’Offenbach. Il a immédiatement été réengagé pour une nouvelle Giselle en février/mars 2020. Il a dirigé de grands opéras dans le monde entier, notamment au Deutsche Oper Berlin (Carmina Burana), au Théâtre Royal de la Monnaie à Bruxelles (première mondiale de Frühling Erwachen de Benoit Mernier), au Semperoper Dresden (Das Rheingold et Götterdämmerung), au Teatro Colón de Buenos Aires (L’Enlèvement au Sérail), au Teatro Real Madrid (Der Rosenkavalier) et au Volksoper de Vienne (Notre Dame de Franz Schmidt).

Jonas Alber collabore avec des chanteurs, chanteuses et solistes tels que Joyce DiDonato, Isabelle Faust, Sabine Meyer, Martin Fröst, Sol Gabetta, Håkan Hardenberger, Franz Hawlata, Schlomo Mintz, Steven Osborne, René Pape, Anne Schwanewilms et Iris Vermillion, entre autres. Ses nombreux enregistrements comprennent l’intégrale des œuvres symphoniques de Robert Schumann et une sélection d’œuvres symphoniques de Felix Mendelssohn, César Franck, Gustav Mahler, Jean Sibelius et Richard Strauss.