PRINCIPALE CHEFFE INVITÉE

 

Simone Young est considérée depuis de nombreuses années déjà comme l’une des cheffes les plus importantes de notre époque. Elle a suivi ses études à Sydney, sa ville d’origine, et a bénéficié d’une bourse pour travailler à l’Opéra de Cologne où elle a très tôt été nommée cheffe de chapelle ; elle a ensuite été engagée par Daniel Barenboim pour la direction du Staatsoper de Berlin. Dès lors, sa carrière internationale se développe rapidement et, en quelques années seulement, Simone Young se voit ouvrir les portes de nombreux opéras et offrir la direction des orchestres symphoniques les plus importants au monde.

Simone Young est principale cheffe invitée de l’Orchestre de Chambre de Lausanne. En 2018-2019, elle retourne une nouvelle fois au Staatsoper de Berlin pour diriger Die Frau ohne Schatten et à l’Opéra de Vienne avec Lohengrin. Elle dirige également De la maison des morts, Jenůfa et Tannhaüser au Théâtre national de Bavière ainsi qu’Elektra à l’opéra de Zurich. Egalement très demandée sur les podiums de concerts, Simone Young est l’invitée de marque des orchestres de Stockholm, Lausanne, Berlin, Leipzig, Los Angels, San Francisco, Chicago, Detroit et d’Australie.

Auparavant, Simone Young a été successivement cheffe principale de l’Orchestre philharmonique de Bergen (1998-2002), directrice artistique de l’Australian Opera (2001-2003), principale cheffe invitée de l’Orchestre Gulbenkian de Lisbonne (2007-2012). Entre 2005 et 2015, elle est directrice artistique du Staatsoper de Hambourg et directrice musicale de l’Orchestre philharmonique de Hambourg. Durant ces années, elle se dédie presque exclusivement à ces deux projets. Elle a ainsi l’occasion de toucher à un large spectre musical comprenant la direction de premières et aussi la présentation d’un riche répertoire qui s’étend de Mozart, Verdi, Puccini, Wagner, Strauss à Hindemith, Britten et Henze. Sous sa direction, la présence de la musique contemporaine dans les programmes de l’Orchestre philharmonique de Hambourg s’impose comme une évidence.

Au début de sa carrière, Simone Young avait déjà atteint une réputation internationale en dirigeant les répertoires de Wagner et Strauss ; elle poursuit dans cette ligne avec la direction musicale de plusieurs cycles complets du Ring des Niebelungen à l’Opéra de Vienne et au Staatsoper de Berlin ainsi qu’avec la direction d’une nouvelle production au Staatsoper de Hambourg. Elle a également dirigé Elektra, Salome, Die Frau ohne Schatten, Ariadne auf Naxos, Die Meistersinger von Nürnberg, Die Walküre et une nouvelle production de Palestrina de Pfitzner parmi d’autres opéras au Théâtre national de Bavière.

A côté de ses activités dans le monde de l’opéra, Simone Young s’est également fait connaître dans les salles de concert. Elle a notamment dirigé les orchestres philharmoniques de Vienne, de Berlin, de Londres, de New York et de Munich ainsi que nombres d’orchestres symphoniques internationaux en Europe, comme sur le continent américain.

Simone Young a une abondante discographie, avec notamment de nombreux disques consacrés à Mahler et Bruckner. Elle est membre de l’Ordre d’Australie ainsi que Chevalier des Arts et des Lettres en France.

www.simoneyoung.com

 icon_fb